Expositions

COMME

Comme
Le travail d’Emma Grosbois constitue une réflexion autour des usages et du statut des images. Il s’articule autour d’une double archéologie : celle des espaces urbains (qui comprennent des lieux aussi bien publics que privés) et celle du regard. Ses photographies démultiplient ainsi les points de vue sur la ville (que ce soit Palerme, Florence, Marseille ou Beyrouth) tout en engageant un dialogue avec l’histoire de l’art et de la photographie. Une toile d’associations et de connivences visuelles se tissent entre les images : des vues de villes, des intérieurs, des détails, des images extraites d’installations et d’expérimentations de procédés optiques  (camera obscura ou lanterne magique). Pli, replis, et répliques : jeu baroque d’envois et renvois qui se projettent à l’infini.

Le corpus d’images de cette exposition est extrait de photographies réalisées à Florence, Palerme, Marseille et Beyrouth. Une toile d’associations et de connivences visuelles courent des une aux autres; des vues plus larges de villes, des intérieurs, des détails, des images
extraites d’installations et d’expérimentations de procédés optiques : camera obscura et lanterne magique.

Emma Grosbois est photographe. Elle vit et travaille à Marseille.  Au coeur de son travail la ville et plus généralement la question des transformations urbaines et des appropriations vernaculaires de l’espace.

Retour à la liste

Articles similaires