Expositions

À PROPOS DE 1:1 (U Vecchju)

Diplomates est invité par la Librairie du Palais à investir sa galerie du 8 Mars 2022 au 9 Avril 2022. Fidèle à ses
méthodologies spatiales et expérimentales, le studio conçoit un espace de production et de diffusion hybride apte
à rendre sensible le processus d’analyse et de conception de son ouvrage en devenir – Ossiderium,
prochainement publié par Palais Books.

Les murs de la galerie accueillent l’ensemble des archives disponibles – esquisses, plans, images de synthèse,
collages, photographies, exports de films, textes, références – saturant l’espace. Des impressions lasers
monochromes sont quotidiennement produites afin d’exfiltrer les documents sélectionnés et organiser les
recherches de lay-out. Annotations, mémos, la galerie est un magma visuel et palpable, en constante évolution,
faite d’interventions graphiques et de superpositions. Le mind-map organique, à l’échelle 1:1, du processus
d’édition, de structure et de design de cet ouvrage en devenir.
Plusieurs événements rythmeront cette résidence.

L’Ossiderium est une architecture-outil conçu par Diplomates et commissionnée par la Fabbrica Culturale Casell’arte (Venaco, Corse). Intégrant le corpus d’œuvres du projet « Désidération », initié par l’artiste-chercheur SMITH, l’Ossiderium, dont le nom signifie en latin « bouche des étoiles » (cavité où résonnent les étoiles), est composé d’un dispositif d’assise pyramidale et quadri frontale, de 4 « Moonbeds » et d’une chambre acoustique. Continuité du projet «Désidération», qui interroge les rapports de l’humanité contemporaine avec le cosmos, l’Ossiderium intègre la dimension d’une connexion intime avec la nature et les étoiles, à travers la musique, les arts vivants, et l’idée d’un espace de rêve collectif. Livré en Octobre 2021, il s’active par la présence des individus qui le traversent. Il fonctionne à la fois comme un outil de diffusion, et un laboratoire, où concerts, performances, projections, temps de recherche et d’expérimentation en écrive son histoire.

Oeuvre-monde collective et indisciplinaire, «Désidération» est un projet à l’intersection de l’art, de l’architecture, de la performance et des narrations spéculatives dont les précédentes occurrences ont été présentés au MAC-VAL (Vitry-sur-Seine), à la galerie Les Filles du Calvaire (Paris), au Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains (Tourcoing), LACE (Los Angeles) et aux Rencontres de la Photographies d’Arles. 
cf : www.desideration.space & www.casellarte.org

La galerie est ouverte au public.
Une série de tirages de tête sera produite en collaboration avec l’Atelier du Palais.
Un prototype devrait émerger.
Retour à la liste

Articles similaires